mercredi 21 décembre 2011

Choisir sa maison d'édition.

A quelles maisons d'éditions envoyer son manuscrit ? Le choix est important et difficile.
D'autres blogs et sites, plus spécialisés et pointus que le mien, proposent diverses démarches. De nombreux articles et même des livres ont aussi été consacrés à ce sujet, qui donnent différentes astuces et techniques.
Voici ma méthode, inspirée par le seul bon sens.
Le premier casse-tête pour un auteur qui veut être édité, c'est d'abord de trouver une liste des éditeurs susceptibles d'accepter son livre. Mission impossible ou presque ! Des éditeurs, il y en a presque autant que des apprentis auteurs !
Je suis donc allé sur le site de la Fnac (publicité gratuite ! Vous noterez au passage que je ne suis pas rancunier après le coup que m'avait fait la Fnac de Saint-Etienne à la sortie des "Fantômes du Panassa" Cf. mon ancien blog).

A l'onglet "livres / littérature et fiction", j'ai cliqué sur "Roman policier et thriller" et j'ai ensuite regardé la liste des 100 meilleures ventes Polar et le nom des éditeurs correspondants.
Bien sûr, je suis principalement tombé sur de grosses maisons d'éditions, mais aussi sur quelques unes moins connues.
A cette liste j'ai rajouté des éditeurs dont j'avais glané le nom à l'occasion de salons et de rencontres.
Ensuite je suis allé sur les sites internet de chacune de ces maisons pour y recueillir diverses informations : adresse, collections dédiées au Polar, envoi électronique des manuscrits ou non, place réservée aux auteurs français, ligne éditoriale, diffusion, conditions de retour des manuscrits, délais de réponse...
J'ai mis tout ça dans un beau tableau Excel, pesé les avantages et inconvénients, et fait un classement.
J'ai éliminé certaines grandes maisons qui ne signent que des célébrités ou qui réservent la portion congrue aux nouveaux auteurs ou aux Français et j'ai "surclassé" des petites maisons d'éditions à la ligne éditoriale volontaire.
J'ai préparé trois vagues d'envoi et fait tirer six exemplaires de mon manuscrit.
Je commencerai par les grosses maisons d'éditions (pourquoi être timide, hein ?). Je passerai ensuite (ne soyons pas trop confiants, non plus) à celles qui sont un peu plus petites et enfin à celles à diffusion plus restreinte (en espérant bien évidemment ne pas en arriver là). Pour chaque envoi, il y aura une enveloppe pour les retours. Le délai de réponse est de l'ordre de 2 à 6 mois. En gros, je devrais toucher à terme (avec les envois électroniques) une vingtaine de maisons d'édition ("en espérant" etc)
Si mon roman n'est pas retenu après ce tour de piste, c'est à dire fin 2012 environ, il faudra bien que je me fasse une raison : c'est qu'il n'est pas suffisamment bon !

2 commentaires:

  1. Je commence juste, eh oui, cela passera par l'incontournable tableau Excel ;-)
    La liste sera montée avec sensiblement le même cheminement (qui me parait assez logique d'ailleurs) avec les primo-envois vers les éditeurs qui m'interpellent le plus (de par ce que j'ai lu et vu chez eux).

    RépondreSupprimer
  2. C'est demain que j'envoie la première vague.
    1800 pages dans la nature ! (Ou plus exactement dans le 6ème arrondissement de Paris !)

    RépondreSupprimer