mercredi 25 janvier 2012

Première réponse : Editions Fayard

Bon, la première réponse est arrivée. Des éditions Fayard.
Editeurs, visez au cœur !
Vous l’aurez deviné, elle est négative.
Ce qu’il faut en retenir : « En dépit de votre plume, dont il (le comité de lecture ?) perçoit à juste titre les qualités, nous n’avons pas trouvé suffisamment d’intérêt à l’intrigue pour nous engager dans sa publication. Notre collection noire ne publie qu’une dizaine de titres par an. »
Déçu bien sûr.
Ma réaction a été immédiate : j’ai lancé ma deuxième vague d’assaut.
Le manuscrit retourné a donc été envoyé à un autre éditeur, Le Tengo, petite maison dont le ton Rock’n’roll m’a séduit et est peut-être plus en phase avec mon texte.

2 commentaires:

  1. Bah ! Un de passé, 6 à venir... courage !

    RépondreSupprimer
  2. Merci Kan,
    On s'y attend toujours mais ça fout quand même les boules !

    RépondreSupprimer