lundi 30 juillet 2012

Réponse des Editions Alire

La réponse de nos amis canadiens des Editions Alire.
Personnalisée, étayée de commentaires (cf. + haut). C'est ce qu'on appelle la classe. Ou plus exactement le savoir-vivre !
Certains de ce côté de l'Atlantique devraient en prendre de la graine !


Cher Monsieur Crouzet,

Nous avons lu avec intérêt votre manuscrit intitulé Le Samouraï déglingué que, malheureusement, nous ne pourrons publier.
Comme vous le savez, les Éditions Alire publient un nombre restreint de titres chaque année. Ce refus ne signifie donc pas que votre roman n’est pas publiable, mais bien que notre capacité éditoriale limitée ne nous permet pas de l’inclure à notre catalogue. Nous espérons qu’il trouvera, chez un autre éditeur, la place qu’il mérite.
Nous prenons la liberté de vous faire parvenir quelques commentaires de nos lecteurs, en espérant que ces remarques vous seront utiles.
Veuillez, cher Monsieur Crouzet, agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.

2 commentaires:

  1. Moi, j'ai toujours dit que les canadiens, c'étaient des gens bien ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Sûr !
    Aimables, civilisés, cordiaux, efficaces, réactifs, attentionnés...
    Pourquoi t'es revenu ? !

    RépondreSupprimer