mardi 14 août 2012

L'escarcelle

Drôle d'été - mais y a-t-il eu seulement un été au nord de la Loire ? - passé à noircir des pages sans jamais rien achever.
Une douzaine de nouvelles brut de décoffrage ont ainsi vu le jour qu'il va me falloir à présent retravailler et peaufiner, pour en faire quelque chose de présentable.
Ainsi se remplit l'escarcelle de l'écrivain, de laquelle il retire de temps en temps une histoire que vous retrouvez ensuite au sommaire d'une anthologie ou d'une revue.

3 commentaires:

  1. Ha! quand même... une douzaine de nouvelles dans l'été ? C'est un recueil entier ça ! Faut pas te chercher quand t'écris dis donc.

    RépondreSupprimer
  2. La nouvelle reste mon format d'expression favori.
    Ceci dit, il reste encore du boulot dessus...

    RépondreSupprimer
  3. Oui j'imagine bien que c'est du 1er jet, mais quand même : chapeau bas pour la vitesse...

    RépondreSupprimer