dimanche 2 septembre 2012

La victime et son bourreau (Alibis 42) vu par Les chroniques de l'imaginaires

"Un jeune homme, entré par effraction, tabasse copieusement un vieil homme. Il veut lui faire cracher le morceau : où est caché son argent ? Le vieux résiste et ne dévoile rien. Petit à petit, les paroles remplacent les coups. On découvre alors la réalité : qui est qui, pourquoi ce vieil homme, quel est son passé, d'où vient cet argent supposé, qui est véritablement le jeune homme.
Les révélations s'enchainent savamment jusqu'au coup de théâtre final. Efficace, percutant."

Merci Marquise pour cette chronique dont vous retrouverez l'intégralité ici.

2 commentaires:

  1. Super revue ! Et les autres nouvelles de cet été, les corrections, ça avancent ? (Oui je sais, j'ai un côté très pervers comme ça... limite sadique...)

    RépondreSupprimer
  2. Je les laisse reposer... Mes corrections je les réserve à mon F*****g roman !
    Sadique !

    RépondreSupprimer