samedi 15 février 2014

Calling Cthulhu - premier retour lecteurs.


Blog de Adam Joffrain  : Par delà les montagnes hallucinantes

Blog de Clarissa Rivière : Les goûters de Clarissa 

Christophe Rosati sur FB :

Verdict?
Les trois textes sont originaux, chacun dans leur domaine, et sont tous les trois plaisants à lire.

"Le faussaire", par son approche interne, m'a fait penser (par certains aspects) au Horla. J'y ai donc retrouvé un peu de cette approche, de cette hypothèse fantastique dont on ne sait que peu si elle est du fait de la folie ou celle d'une atroce réalité.

"Le héros de l'aventure", je ne m'y attendais pas. En tant qu'ex (putain, ça me rajeunit pas) fan de LDVELH, je ne peux qu'adhérer au concept et j'ai beaucoup aimé l'idée d'une transposition de ces livres-jeux dans une réalité inattendue.

"La compassion de Cthulhu", est le plus long texte des trois si je ne m'abuse. L'atmosphère antillaise est intéressante et propice à ce genre de contes, j'y ai trouvé des "moments de bravoure" littéraires, au détour d'une phrase ou d'une autre et à l'instar des autres, je l'ai lu d'une traite.

Bref, ça commence plutôt bien tout ça, et ça fait plaisir de voir du "sang neuf" au milieu de tous ces tentacules!

Sympa et de bons augures pour cette série qui se déclinera en de nombreux numéros ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire