dimanche 21 septembre 2014

En attendant la vague

Il y a des périodes comme ça. De creux. De solitude. De doute. Rien ne bouge ou si lentement qu’on jurerait que tout s’est figé. Pétrifié. On se dit alors avec un curieux détachement non dénué d’angoisse, qu’on pourrait bien rester ainsi le reste de notre vie. Les bras et les idées ballants, dans l’attente d’une improbable vague.
J'attends cette vague qui m'emmènera plus loin et qui me révélera d'autres rivages, d'autres horizons. La vague qui me donnera vraiment envie d'écrire.

jeudi 11 septembre 2014

Yves-Daniel Crouzet invité des vendredis littéraires de Lire à Saint-Etienne sur RCF

C’est confirmé : je serai l’invité de messieurs Jacques Plaine et Jean-Claude Duverger à l’émission littéraire « A plus d’un titre » qui sera enregistrée en public et diffusée sur RCF les 8 et 10 novembre prochain.
J’y parlerai de mon nouveau livre « La plus grande ruse du diable et autres récits fantastiques » (Ed Dreampress.com) et de mes projets.

En attendant, c’est l’occasion avec ces quelques photos, de se souvenir de mon premier passage à cette émission pour la promotion de mon premier roman « Les Fantômes du Panassa ». C’était le 23 avril 2010 (déjà !)


L'auteur entre Jacques Plaine et Anne-Marie Vergon 


Sourire pendant la chronique de M. Jacques Plaine

lundi 8 septembre 2014

Ecrire c’est comme le vélo

Je comprends mieux à présent les propos de certains éditeurs qui à l’origine se rêvaient écrivains, mais qui pour diverses raisons ont basculé du côté obscur. « Je n’ai plus le temps d’écrire ! », disent-ils les yeux larmoyants mais la canine avide. « Impossible de concilier les deux ! »
Il n’en est heureusement pas tout à fait de même pour les anthologistes / écrivains. Certains ont même su mener de concert et avec bonheur les deux activités (Isaac Asimov, Damon Knight, August Derleth, Dennis Etchison, Richard D Nolane, pour ne citer qu’eux). J’ai toutefois été surpris par le travail que demandait la sélection des textes, puis la réalisation d’un recueil réunissant une vingtaine d’auteurs.
Je n’ai guère pu écrire pour mon propre compte depuis le début de cette aventure en mars dernier et je pressens que je vais avoir bien du mal à me remettre au roman que j’avais commencé en… heu… - Ouh, je préfère ne pas y penser ! - avant la sortie de l’anthologie « Moisson d’épouvante » en novembre.
Entre deux échanges avec les auteurs retenus pour figurer au sommaire de l’antho ou avec Benoît Domis mon éditeur bien-aimé, j’ai donc voulu vérifier en ce sympathique mois de septembre plein de bonnes résolutions, si je n’avais pas trop perdu la main. Le résultat a été mitigé et laborieux, mais j’espère avoir fait sauter quelques verrous. Dans le lot, il y a peut-être même une bonne histoire. L’écriture c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Mais c’est d’abord une question de travail. D’entraînement. D’acharnement. Ecrivez, écrivez, il en restera toujours quelque chose ! Et peut-être même parviendrez-vous à être publié !

mercredi 3 septembre 2014

lundi 1 septembre 2014

Moisson d'épouvante chez Dreampress.com : les auteurs au sommaire !

Vous êtes nombreux (mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs, mais aussi mes enfants, ma femme, mon ex, mes maîtresses, ma tante Adélaïde. Bref mon lectorat habituel !) à me demander des nouvelles de l’anthologie « Moisson d’épouvante », que je dirige aux éditions Dreampress.com et qui paraîtra en novembre prochain.
A la demande générale moins une voix (mon fils s’en fout complètement. Qu’est-ce qu’il peuvent être ingrats à cet âge-là ! 28 ans, c’est vraiment l’âge égoïste !), je vais donc vous livrer la liste des heureux nominés en exclusivité mondiale (ni les qataris, ni Canal+, n’ont pu m’en arracher les droits !)
Sauf revirement de dernière minute (il faut être prudent avec les auteurs, je suis bien placé pour le savoir !) figureront donc au sommaire :

Frédéric Livyns
Elodie Beaussart
Olivia Billington
Sébastien Eres
Eva Aernout
Franck Labat
Neil Jomunsi
François Fierobe
Guillaume Suzanne
Jason Martin
Philippe Goaz
Julien Ancet
Daniel Morellon
Milora
Nicolas Saintier
Alexandre Ratel
Sham Makdessi
Thomas Spok
David Mons

Dans le lot, on trouve donc beaucoup d’auteurs dont se sera la première publication. J’aimerais vous dire que c’est un choix délibéré, que la jeunesse c’est l’avenir et patin-couffin, mais en réalité c’est juste qu’ils étaient meilleurs que les autres.
Les corrections sont en cours. Tout comme la rédaction des indispensables introduction et présentations des auteurs par l’anthologiste que personne ne lit mais qui demandent beaucoup de travail.
Dès que j’ai des nouvelles de la couv’, je reviens vers vous c’est promis !