jeudi 23 juillet 2015

Promouvoir son livre : LA solution !

Cet article clôt la série commencée en octobre 2014

Episode 10 : Promouvoir son livre : LA solution !
Alors, me direz-vous tout en cherchant frénétiquement une corde pour vous pendre, que me reste-t-il comme solution pour que mon chef d'oeuvre - fruit de tant de labeur - ne reste pas ignoré ? Eh bien, je n’en vois qu’une seule, effroyablement simple dans son énoncé et terriblement complexe dans sa réalisation : trouver le bon (le vrai) éditeur !
Un vrai éditeur, pour ceux qui l’ignoreraient, c’est celui qui dispose d’un vrai distributeur-diffuseur et de bons commerciaux pour convaincre les commerçants (pardon les libraires) de prendre votre livre et de le mettre en rayon. Un vrai éditeur, c’est quelqu’un qui vous inscrit à de vrais salons du livre, sans que vous préoccupiez d'y acheminer vos bouquins, de payer de votre poche le train et l'hôtel. Le genre de salons où les visiteurs viennent pour acheter des livres et pas pour tuer un après-midi chassieux, comme on va au zoo. Un éditeur, c'est aussi quelqu'un qui vous fait participer à des émissions radios, à des débats, à des rencontres... Un homme (ou une femme !) qui connaît suffisamment le milieu littéraire pour obtenir que des supports (magazines/journaux/chroniqueurs de tout crin/ et pourquoi pas TV, soyons fous !) se penchent sur votre livre (comme de bonnes fées) et se fendent d’une bonne critique (parce qu’on est entre amis, hein…)*
Oui, mes chers lecteurs, cet éditeur-là, pour un écrivain, c’est le rêve absolu, le Graal dans toute sa splendeur. Comme le Yéti, Bigfoot ou le dahu il existe, mais bien peu l'ont rencontré. C'est qu'il ne s'attrape pas avec du vinaigre l'animal ! Il faut le chercher et le séduire. Comment ? Par vos écrits, pardi ! Tout autre moyen relève de la courtisanerie la plus nauséabonde et je suis poli ! Car l’éditeur, s’il est souvent frileux, n’en est pas pour autant stupide. Il sait reconnaître un bon bouquin quand il en lit un. Et si le livre est imparfait, il sait reconnaître le potentiel d’un auteur. Normal, c’est un homme d’affaires. S'il ne l'est pas, il ne reste pas longtemps éditeur.
Oui, je vous le dis, j’y ai bien réfléchi : il n’y pas de salut en dehors d'un vrai éditeur.
Bon, en attendant de trouver cette perle rare (et accessoirement d'écrire un vrai livre !) , je vous invite quand même à partager le présent article ! Cela ne me fera pas vendre un exemplaire de plus, mais, au moins, vous m'aurez fait plaisir !

* Ce qui ne vous dispense pas pour autant de toute initiative personnelle. Les contacts engendrent les contacts, ne l'oubliez pas !


lundi 20 juillet 2015

APPEL A TEXTES PERMANENT POLICIER / THRILLER


APPEL A MANUSCRITS PERMANENT

L'ivre-Book est une maison d’édition 100% numérique créée en 2013 et spécialisée dans les littératures populaires : science-fiction, romance, érotique, policier, fantastique…
Son objectif : publier et mélanger au sein des diverses collections de nouveaux auteurs et des auteurs confirmés, des œuvres inédites et des rééditions d'œuvres plus anciennes ou classiques.
Elle dispose d'un catalogue de plus de 150 titres qui ne cesse de s'enrichir.

Pour sa collection Enigma dirigée par Yves-Daniel Crouzet, L’Ivre-Book recherche des romans policiers et des thrillers, mais aussi des nouvelles.

Que vous soyez amateurs de William Irish, Agatha Christie ou de James Ellroy, fans de Gaston Leroux, Léo Mallet ou de Franck Thilliez, n’hésitez pas à nous adresser vos manuscrits à l’adresse suivante : manuscritsenigma@yahoo.fr

Consignes générales (romans et nouvelles) :

Vos manuscrits doivent impérativement :

- Être libres d’engagement et inédits au format numérique.

- Être accompagnés de vos coordonnées complètes : Nom, prénom, adresse postale, courriel, téléphone, pseudo éventuellement

- Être constitués d’un seul fichier (au format Microsoft Word) et respecter la mise en pages suivante :

         - Titre du roman ou de la nouvelle, nom de l’auteur, adresses
            postale et mail et nombre de signes espaces comprises,
         - Interligne 1,5, avec marges de 5 cm en haut et en bas, à gauche et à
           droite,
         - Numérotation des pages en bas de page à droite,
         - Police de caractères : Times New Roman taille 14, en noir,
         - Texte justifié,
         - Retraits de paragraphe : 1 cm.

Consignes de soumission propres aux romans :

Les romans doivent comporter un minimum de 200 000 signes espaces comprises et être accompagnés d’une présentation comprenant :

- Un résumé détaillé chapitre par chapitre du récit (incluant la fin) ne devant pas excéder deux pages,

- Une brève notice biographique (15 lignes au maximum) Vous pouvez également préciser si vous avez un site Internet, un blog…

Consignes de soumission propres aux nouvelles :

La collection Enigma propose également la publication de nouvelles. Elle doivent répondre aux thématiques suivantes exclusivement :

1) Les amants diaboliques : ou comment se débarrasser d'un conjoint gênant.
2) Femmes fatales : belles, traîtresses et manipulatrices, c'est pour ça qu'on les aime !
3) De sang froid : histoires de meurtres (presque) parfaits.
4) Whodunit ? : qui du colonel Harissa ou de la belle Sushi a commis le crime ?
5) Ceci est un hold-up ! : casse du siècle ou braquage de supérette, c'est ici !
6) Les yeux du tueur : qu'il soit à gages ou occasionnel, glissez-vous dans le peau du tueur.
7) Mafia & Cie : code d'honneur et loi du milieu.
8) Sex crimes : parfois le sexe est une arme (réservé aux récits épicés !)
9) Détectives stories : enquêtes en eaux troubles.
10) Psycho killers : psychopathes et serial killers comme son nom l'indique.

L'auteur devra indiquer dans son envoi à laquelle de ces catégories appartient son texte.
Nombre de signes : entre 25000 et 50000 espaces comprises (tolérance +/- 10%)


Pour les romans comme pour les nouvelles, un accusé de réception vous sera systématiquement adressé.

Sans réponse dans un délai de six mois, vous pouvez considérer que votre texte a été refusé. Faute de temps, aucun retour de lecture ne sera formulé. De même, il est inutile d'adresser des courriels intermédiaires pour connaître l'état d’avancement de la lecture, nous n’y répondrons pas.


A vos claviers et n'oubliez pas de nous suivre sur FB

dimanche 19 juillet 2015

Celui qui était nommé directeur de la collection Enigma de l'ivre-Book !

L’affaire s’est jouée en deux temps trois mouvements. Jeudi soir, je reçois un message privé FB de Lilan Ronchaud, responsable des éditions L’ivre-Book me demandant si j’étais intéressé par un poste de Directeur de Collection. Quelques échanges plus tard, (et un gros travail préparatoire), je me suis donc retrouvé bombardé Directeur de la Collection Enigma consacrée au policier et au thriller.
Mon travail : dénicher de nouveaux textes et redynamiser une collection forte d’une demi-douzaine de titres.
J’ai déjà plein de projets en tête. J’ai hâte de découvrir les premiers manuscrits. Inédits et classiques viendront étoffer l’offre Enigma. Suspense, whodunit, thriller, noir, mystère, espionnage, policier historique, régionaliste... et pourquoi pas pastiches (s’ils sont savoureux !) sont attendus.
Les consignes de soumission vous seront prochainement communiquées. Alors ouvrez l’œil !

mercredi 15 juillet 2015

Appel à textes « Moisson d’Epouvante » volume 2 : And the winners are…

L’appel à textes pour le volume 2 de « Moisson d’Epouvante », l’anthologie pulp à paraître au second semestre 2015 chez Dreampress.com, s’est terminé le 30 juin dernier.
104 auteurs ont participé. Ils ont envoyé 123 textes pour plus de 3000000 signes (soit l’équivalent de 5 volumes de 300 pages !)
La moitié des textes m’est parvenue au cours du dernier mois de l’AT. Inutile de vous dire que je n’ai pas chômé ces dernières semaines ! Heureusement, cette année les auteurs semblaient avoir un peu mieux compris ce que j’attendais. J’ai ainsi eu moins de textes introspectifs et davantage de récits structurés.
Pour cette nouvelle moisson nous retrouverons des auteurs qui figuraient déjà au sommaire de la première édition tels que Philippe Goaz, Alexandre Ratel, Thomas Spok, Thomas Baronheid, Frédéric Livyns ou Elodie Beaussard, des auteurs habitués aux sommaires d’antho et revues SFFF tels que Cyril Carau, Frederic Czilinder, Luce Basseterre, Sylvain Boïdo…, ainsi que quelques autres que je suis ravi d’accueillir.
La moisson ayant été bonne, le volume 2 sera encore plus consistant que le précédent avec 18 auteurs présents (sous réserve de confirmation pour certains)

En voici la liste provisoire :

Thomas Baronheid
Luce Basseterre
Elodie Beaussard
Sylvain Boïdo
Cyril Carau
Barnett Chevin
Stéphane Yann Croenne
Frédéric Czilinder
Philippe Goaz
Alexandra Jacquet
Frédéric Livyns
William Lucas
Daniel Morellon
Alexandre Ratel
Denis Roditi
Antoine Secondi
Thomas Spok
Julie Subirana

Nous entrons maintenant, les auteurs et moi, dans la phase de constitution proprement dite de l’antho (au moins aussi longue que la précédente !) pour vous mitonner une « Moisson d’Epouvante » Vol 2, aux petits oignons pour novembre prochain !
D’ici là, bon été à tous et merci encore à tous les auteurs (retenus ou non) pour leur participation !