mercredi 12 août 2015

Moisson d'épouvante Vol 2 : a work in progress

Le prochain "Moisson d 'épouvante" comprendra 19 récits inédits, soit un de moins que la saison 1. Paradoxalement, il sera plus épais (sans doute parce que j'ai autorisé un nombre de signes supérieur : 40000 au lieu de 30000 par texte, laissant ainsi plus d'espace d'expression aux auteurs). Le prix de vente devrait donc être un peu plus élevé – d’âpres négociations sont en cours avec l'imprimeur - mais restera raisonnable.
L'intro (que personne ne lit) est d'ores et déjà rédigée. Les échanges avec les auteurs sont en cours pour obtenir le meilleur résultat final possible (que ceux qui n'ont rien reçu ne s'inquiètent pas, ça devrait arriver sous peu).
Ensuite ce sera à Benoît Domis, l'éditeur, de prendre le relais pour la chasse aux ultimes fautes et coquilles, la mise en page et - en partenariat avec votre serviteur - le choix de la couverture. La dernière avait fait son petit effet même si j'avais rêvé de quelque chose de plus pulp et vintage. Cette année encore, nous allons essayer de vous dénicher La Couv' ! Celle qui vous donnera envie d'acheter l'anthologie et de la partager avec vos amis.
Comme je l'ai écrit dans l'avant-propos (j'aime me citer moi-même, c'est une forme d'onanisme littéraire !) "Le créneau de Moisson d'épouvante c’est l’humour macabre, la dérision et le second degré, la shock-story qui surprend et divertit le lecteur." C'est un bon créneau peu exploité en France où les anthologies thématiques abondent (personnellement, ça m'ennuie prodigieusement. En tant qu'auteur, j'ai l'impression de passer une épreuve de concours et, en tant que lecteur, ça me coupe l'appétit de me voir servir le même plat à des sauces différentes.) Pas de risque de saturation avec Moisson d'épouvante ! Chaque mets est unique. Cette année encore science-fiction horrifique, farce morbide, maisons et objets hantés, créatures de l'au-delà et toute la palette du fantastique classique, seront au menu. Pour rire, sourire, avoir peur et même essuyer une larme.
Si vous avez faim de surprises et de nouveautés, je vous invite donc à surveillez attentivement le site de Dreampress.com pour ne pas manquer les pré-commandes !