jeudi 11 février 2016

"Moisson d'épouvante vol 1" au catalogue de Bragelonne !

C'est avec plaisir que je vous annonce la sortie en version numérique de l'anthologie "Moisson d'épouvante  Vol 1" (la saison 2 suivra !).
L'éditeur a pris son temps, mais c'est parce qu'il souhaitait donner les meilleures chances possibles à la version ebook. Pour cela, Dreampress.com a donc décidé de s'associer en coédition avec Bragelonne (rien que ça !).
"Moisson d'épouvante Vol 1" sera disponible vers le 20 avril, mais certains sites l'ont déjà mis en précommande ; par exemple, chez Amazon, Nolim...
L'anthologie est disponible "complète" ou par nouvelle à l'unité (ou par deux pour les textes très courts). Occasion de picorer une perle ici ou là ou de se jeter goulûment sur toute l'antho !



dimanche 7 février 2016

Couverture du Lanfeust Mag N° 194 (février 2016) avec ma nouvelle "Le congrès d'astronomie"


Voyage aux pays des bulles du Lanfeust Mag nouvelle formule !

Vous vous souvenez des couvertures délicieusement kitch et colorées de la revue Galaxie des années 50 ? On y voyait de mâles aventuriers dans des tenues à la Buck Rogers, des robots rigolos, des ET aux yeux pédonculés (BEM), des vaisseaux spatiaux aux formes effilées et des femmes aux courbes nettement plus rondes, sanglées dans des combinaisons sexy. C’était le bon temps, celle de la SF optimiste et radieuse. L’humour y était souvent présent grâce aux récits de Robert Sheckley, Fredric Brown, Clifford D Simak ou Damon Knight. C’était bien, c’était chouette. C’était le temps d’avant. Celui de l’innocence. La SF était alors essentiellement une littérature de divertissement et ne se prenait guère au sérieux.
« Le congrès d’astronomie » est une histoire dans le genre de celle qu’on écrivait à cette époque, cocktail de SF, de mystère et d’humour bon enfant.
Ecrite en même temps que « Big game » et « Le chant de la harpie le soir au fond des bois », je visai clairement une publication dans Lanfeust Mag. « Le chant… », trop longue pour Lanfeust a été retenue par Malpertuis, « Big game » refusée par Lanfeust Mag a été publiée dans Solaris et « Le congrès… » refusé par Solaris a été prise par Lanfeust Mag !
Il y est question d’apparences trompeuses, de relations extraterrestres, d’espionnage et de trahison.
Léger et sans conséquence « Le congrès d’astronomie » est à consommer sans modération !

jeudi 4 février 2016