lundi 3 décembre 2012

Sèvres 2012 Festival de l'imaginaire SFFF

Les 9èmes rencontres de l’imaginaire de la ville de Sèvres (92) auront lieu le samedi 8 décembre prochain 47, Grande Rue à Sèvres (fort logiquement) de 10h30 à 18h30 (à 18h31 ils foutent tout le monde dehors !).
Personne n’en parle, mais c’est important ! Surtout pour les auteurs qui font le déplacement et les organisateurs qui doivent chaque année s’acquitter d’un loyer exorbitant !
Ce sera l’occasion de retrouver des auteurs de SF, Fantasy et de Fantastique français mais aussi… français. Vous n’y trouverez donc pas Issac Asimov, HG Wells, Jack Vance, HP Lovecraft ou David Gemmel qui d’ailleurs sont tous  morts (ce qui ne les empêche pas les bougres, de continuer de vendre des palanquées de livres !)
A la place vous pourrez découvrir le gratin de l’imaginaire français : Pierre Bordage (il est partout cet homme-là !) Laurent Genefort, G-J Arnaud (dont je viens de découvrir la petite nouveauté intitulée « La compagnie des glaces ») et tant d’autres que je n’ai ni la place ni l’envie de citer ici.
Ah si, un quand même : Yves-Daniel Crouzet, jeune auteur prometteur d’une cinquantaine d’années.
C’est en effet la première fois que je suis convié à cette manifestation pourtant si proche de mon domicile ! Jusqu’à cette année, de façon tout à fait incompréhensible, aucun éditeur n’avait eu le bon goût de m’inviter (les ingrats avec tout le fric que je leur ai fait gagner !)
C’est un petit éditeur du sud, valeureux et sympathique, ne reculant devant aucune audace (cf. la publication de ses recueils de poèmes coréens ou le travail réalisé pour achever et publier à titre posthume le roman« Hécate » de Nathalie Henneberg) qui m’a convié à la fête.
Il s’agit des éditions Sombres Rets dont j’ai souvent dit ici le plus grand bien (tant qu’ils continuent de me payer grassement !) et de leur téméraire capitaine Cyril Carau (Là, tu me dois une petite rallonge, mec !)
Le bougre ne savait pas que, comme les vampires (Oui, adolescentes hystériques, vous pouvez vous mettre à hurler à ce mot. Vampire ! Vampire ! Oh oui, c’est bon ! C’est BOOONNNN !), il ignorait donc qu’à l’instar de nos amis aux dents pointus, j’aurais dorénavant accès pour l’éternité (et au-delà) aux futures rencontres (je m'en pourlèche déjà les babines !).
Alors venez nombreux jeunes et vieux, en skate ou en déambulateur, réclamer signatures et dédicaces au stand des éditions Sombres Rets  (Extra bonus !) et pourquoi pas, pour les lectrices les plus accortes (je suis un vampire strictement hétérosexuel), une jolie morsure dans le cou !

Le programme détaillé des festivités est ici !


 

1 commentaire: