samedi 3 décembre 2011

La fin et le début

La fin :
Voilà, j'arrive au terme de mes corrections.
Deux mois pour le premier jet et dix mois pour les corrections. La création pure - la plus exaltante - n'a donc occupé que 17 % du temps de conception de mon nouveau roman, le reste étant consacré à des relectures, révisions, ajustements, travaux de finitions plus ou moins pénibles.
Encore une fois, je me dis qu'il faut être un peu dingue pour consacrer un an de sa vie à un bouquin qui ne sera peut-être même pas publié.
Encore une fois, je me dis que les auteurs professionnels qui se fendent laborieusement d'un livre par an, sont de sacrés fainéants (enfin, ça dépend du pavé et du contenu quand même !).

Sans parler des facilités dont ils disposent pour faire leurs recherches !
Essayez, vous, de demander de faire un stage d'une semaine dans un service de police, d'assister à une autopsie, de rencontrer un serial killer ?
Ouais, faut vraiment que je passe pro pour goûter à tous ces plaisirs !
Bon, en tout cas, j'ai fait du mieux que j'ai pu, comme un petit artisan consciencieux.

Mon manuscrit est aujourd'hui entre les mains de relecteurs qui eux aussi sont des amateurs (dans ce domaine, toutefois, Kanata joue dans la catégorie supérieure)
Pourvu qu’aucun d'eux ne décèle une terrible faiblesse, un vice caché qui ferait s'écrouler tout l'édifice de ma création.
Merci à Elsa, Tristan, Julien, Félicie et
Kanata (dont c'est mon tour de lire la prose) d'avoir été mes premiers lecteurs.
J'attends l'intégralité de leurs retours avant d'apporter les dernières finitions.



Le début :
Dans moins d’un mois, mon roman partira chez les éditeurs. Début d'un nouveau cycle, d'une nouvelle aventure, de nouveaux doutes et espoirs.
Bien sûr, je vous tiendrai informés du nom des éditeurs contactés et de leur réponse.
Je vous livre ici (onglet "Nouveau roman : extraits") un dernier extrait, situé dans la seconde partie du livre, intitulée "Sexe, mensonge et trahison : la guerre est déclarée". Il s'agit d'une scène de baston. Vous aurez ainsi une vision assez juste des différentes ambiances qui baignent le roman entre adresses au lecteur, histoire d'amour, scènes d'actions et quête de l'écrivain.

2 commentaires:

  1. De rien, ce fut un réel plaisir.
    Du coup tu prends un peu d'avance ;-)
    J'attends encore quelques retours pour pouvoir peaufiner, et ensuite prospecter

    RépondreSupprimer
  2. Je viens d'intégrer tes observations dans mon fichier. Un super boulot ! Merci !

    RépondreSupprimer