mercredi 28 décembre 2011

Bilan et résolutions

La fin de l'année est traditionnellement l'heure des bilans et des résolutions (bonnes nécessairement. Qui, d'ailleurs, déciderait de prendre de mauvaises résolutions, genre "Tiens, je vais me remettre à boire et à fumer, cette année. Et puis j'arrête le sport, c'est nul !").
2011 a commencé de façon maussade par la résiliation de mon contrat d'exclusivité avec "Les Nouveaux Auteurs" lesquels avaient juste oublié de mettre en vente mon recueil de nouvelles "Mortelles Attractions". Ce divorce à l'amiable, survenu après une véritable bataille de positions pour obtenir que mon livre soit référencé sur Electre et disponible à la vente (bataille en grande partie perdue), fut vécu comme un véritable soulagement et pas un seul instant je n'ai regretté ma décision.
Une page était tournée, une nouvelle pouvait commencer.
2011 a d'abord vu la création d'un nouveau blog, "Reboot", conçu comme un "après" Nouveaux Auteurs, un blog de la renaissance destiné à vous faire partager les (mes)aventures d'un auteur et son work in progress. 67 posts ont été publiés dans ce cadre qui ont reçu modestement 5500 visites.
2011 a ensuite été
l'année de quelques publications de nouvelles. Des "œuvres de jeunesse" pour la plupart, à l'exception de "Scène de crime" qui m'ouvrit enfin les portes de Solaris, illustre revue canadienne de SF et fantastique.
Mais l'année 2011 a surtout été celle du retour au roman. Un roman noir aux accents tarentinesques. 296 pages représentant 518000 signes et 600 heures de travail (à la louche).
Ce roman dont vous avez pu lire des extraits, est aujourd'hui terminé et attend de trouver un éditeur.
Un peu de prospective à présent. Quelles perspectives et résolutions pour 2012 ?
Ecrire un nouveau roman bien sûr et peut-être aussi quelques nouvelles. J'aime bien avoir ici et là des publications. Elles p
ermettent d'être présent entre deux projets plus lourds.
Malheureusement, le marché des nouvelles est toujours aussi limité et je me demande parfois s'il n'est pas préférable de se consacrer exclusivement au roman plutôt que de se disperser pour d'hypothétiques et confidentielles publications. Une poignée de revues et de fanzines et quelques anthologies (thématiques le plus souvent, ce qui me donnent l'affreuse impression de retourner sur les bancs de l'école avec un sujet imposé à traiter dans un temps imparti. Je déteste ça !) se partagent en effet ce marché réservé à un public restreint de fans ("de geeks sectaires!" m'a dit un jour un copain sans réaliser qu'il s'agissait d'un pléonasme).
Bah ! D'ores et déjà je suis gâté puisque j'attends trois publications pour 2012 chez Malpertuis, Sombres Rets et Alibis.

Il y a bien une revue que j'aimerais accrocher àmon palmarès. Je ne leur ai encore jamais envoyé de textes. Il s'agit de Fiction (enfin, la nouvelle mouture de la mythique revue qui berça mon adolescence), mais elle ne sort que deux fois par an.
Mouais... après Solaris ça serait bien, vraiment très bien.
Je vais peut-être faire un effort.

Bonne fin d'année à tous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire