vendredi 21 février 2014

Le Diable, Cthulhu et consorts (suite)

« La qualité ? » disais-je un brin vexé dans un précédent post (18 février) aux impertinents qui relevaient que pour 1,05€ "La compassion de Cthulhu", ce n’était certes pas onéreux mais que ce n’était pas pour autant un gage de qualité.
« Eh bien, ne me connaissez-vous pas ? N’avez-vous jamais lu aucune de mes nouvelles ? Aucun de mes romans ? » Non ? Ah, les bougres ! Je défaille. On m’assassine ! Dans ce cas, il ne me reste plus qu’à vous conseiller de lire « Les Griffus » sur le site de mon éditeur Dreampress.com, gracieusement mise à disposition des lecteurs en guise d’amuse-gueule.
Si elle vous plaît achetez le recueil. Si elle ne vous plaît pas… achetez un autre recueil. Ceux de mes confrères sont très bien. On en trouve aussi d’excellents chez Sombres Rets, Malpertuis, Le Grimoire ou aux éditions du Riez.
Sinon… Eh bien, sinon retournez à la lecture des bons gros auteurs, parus chez de bons gros éditeurs. Vous ne serez pas surpris. Ni en bien, ni en mal. Ça s’appelle le confort et si ce n’est pas d’une audace folle, c’est néanmoins parfaitement respectable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire